PROFESSIONNELS

Nomenclature des spécialisations dans le secteur de l’environnement

Trouver la meilleure solution pour votre expertise

Le secteur de l’environnement est divisé en 3 secteurs contenant 14 sous-secteurs divers, dans lesquels les professionnels se spécialisent pour guider efficacement leur carrière. Les membres EP doivent satisfaire à une norme minimale de compétences et de connaissances environnementales en validant leur travail dans l’un de ces sous-secteurs dans le cadre du processus de candidature.

Les travaux environnementaux s’étendent sur tous les secteurs

La main-d’œuvre environnementale joue un rôle dans toutes les industries canadiennes. Nous avons cartographié les domaines de spécialisation des compétences, sur la base des normes professionnelles nationales.

Que vous travailliez dans le transport ou la vente au détail, il existe un ensemble de spécialisations pertinentes pour votre industrie.

Identifiez les bonnes spécialisations pour vous ou votre équipe

Dans votre autoévaluation, on vous présentera une série d’énoncés de compétences en fonction du ou des domaines de spécialisation dans lesquels vous avez posé votre candidature. Vous évaluerez votre niveau d’expérience pour chaque compétence comme suit : aucune expérience, expérience au niveau de l’apprentissage, expérience au niveau de l’orientation, ou expérience au niveau de l’indépendance ou de la direction.

Tous les candidats EP ont la possibilité de se spécialiser, ce qui exige un niveau minimum de compétences pour réussir, alors que les candidats EPt ne font que développer leurs compétences et l’autoévaluation sert à documenter toute expérience acquise à ce jour. Les références des pairs EP valideront ensuite le niveau d’expérience identifié par le candidat au moyen de l’autoévaluation.

Remarque : Vous pouvez choisir de ne pas vous spécialiser et de commencer par une désignation générale si votre expérience ne correspond pas tout à fait au modèle de sous-secteur.

Comprendre les principaux sous-secteurs

Faites votre choix parmi les quatre sous-secteurs de la pratique environnementale, qui comprennent 14 domaines de spécialisation.

Protection de l’environnement

Votre désir de protéger notre lieu de vie ici sur Terre est plus fort que la plupart des autres désirs. La protection de l’environnement signifie que votre travail contribue à réduire la perturbation de la terre, de l’air, de l’eau et des écosystèmes que nous habitons.

Cela pourrait signifier travailler sur des projets qui contribuent à un mode de vie sain, à la température globale de notre atmosphère ou au soutien de la biodiversité.

La gestion des ressources naturelles

Vous comprenez l’importance des ressources naturelles, y compris la sylviculture, l’exploitation minière et les énergies renouvelables, pour votre communauté et votre passion est de travailler à la conservation de ces précieux atouts sans sacrifier le monde naturel.

Durabilité de l’environnement

Vous avez décidé de prendre des mesures pour réduire l’impact de notre société sur la planète. Vous gravitez autour de projets qui contribuent à un mode de vie durable et à la protection des écosystèmes, tout en améliorant la biodiversité.

Vous vous consacrez à l’éducation et à la mise en lumière des meilleurs moyens de préserver le meilleur de la nature pour les générations futures.

Gestion environnementale

Bien qu’il ne s’agisse pas techniquement d’un secteur à part entière, le rôle de la gestion environnementale se trouve au centre de chacune des trois catégories précédentes.

Vous êtes expérimenté(e) et avez une connaissance et une compréhension variées des trois secteurs fondamentaux. Vous êtes un(e) professionnel(le) de l’environnement maîtrisant parfaitement toutes les compétences majeures.

VOUS VOULEZ EN SAVOIR PLUS?

Téléchargez le guide des spécialisations

CADRE DE COMPÉTENCES

Normes professionnelles nationales (NPN)

La répartition ci-dessus des sous-secteurs et des spécialisations est basée sur un cadre complet de plus de 300 compétences qui décomposent les domaines de base des compétences techniques requises que les praticiens de l’environnement doivent posséder.

Les normes professionnelles nationales servent de fondement aux désignations de professionnels de l’environnement (EP). Cela garantit que les personnes certifiées sont validées en tant que praticiens qualifiés qui contribuent à la main-d’œuvre environnementale canadienne.